EXTREME PRECISION

Forum de Tir Sportif et de Chasse Vermine-Prédateurs / Shooting and Varmint-Predator Hunting Forum
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

  combien de temps avant la guerre ??

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
lavoltiges
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7019
Localisation : mauricie
Emploi : tout
Loisirs : bcp de choses
Date d'inscription : 27/08/2012

MessageSujet: combien de temps avant la guerre ??    Sam 6 Déc 2014 - 9:34

La résolution 758 approuvée hier au sénat américain est une déclaration de guerre à la Russie

http://www.zerohedge.com/news/2014-12-05/ron-paul-warns-reckless-congress-just-declared-war-russia

http://fr.awdnews.com/soci%C3%A9t%C3%A9/5821-les-provocations-des-etats-unis-en-faveur-d-une-guerre-avec-la-russie.html

http://lesmoutonsenrages.fr/2014/12/05/la-resolution-758-approuvee-hier-au-senat-americain-est-une-declaration-de-guerre-a-la-russie/
Revenir en haut Aller en bas
1clickdown
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
avatar

Masculin
Nombre de messages : 45224
Localisation : Laurentides
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: combien de temps avant la guerre ??    Sam 6 Déc 2014 - 10:13

Pas une bonne idée...

"l'intervention militaire" par la Russie en Ukraine "constitue une menace pour la paix et la sécurité internationales."

Il pousse pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
lavoltiges
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7019
Localisation : mauricie
Emploi : tout
Loisirs : bcp de choses
Date d'inscription : 27/08/2012

MessageSujet: Re: combien de temps avant la guerre ??    Sam 6 Déc 2014 - 10:38

c'est bien la le problème
ils poussent de tous les cotés
la propagande marche à plein rendement
on en est juste aux préliminaires " bourrage de crane " médiatique
et le ou la prochain(e), (je penche pour LA) president(e) sera republicain(e) et cela va faire tout un changement

et bientôt la censure des sites d'infos étrangers non atlantiste
je vais ouvrir un pari pour les dates Wink

mais le grand changement va peut être se produire très bientôt quand L’OTAN va fournir des armes aux Ukrainiens
les russes ont prévenu que c’était une ligne à ne pas franchir

les européens sont devenu fou de ne pas réagir devant cette mise en scène
Revenir en haut Aller en bas
1clickdown
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
avatar

Masculin
Nombre de messages : 45224
Localisation : Laurentides
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: combien de temps avant la guerre ??    Sam 6 Déc 2014 - 10:51

lavoltiges a écrit:


mais le grand changement va peut être se produire très bientôt quand L’OTAN va fournir des armes aux   Ukrainiens
les russes ont prévenu que c’était une ligne à ne pas franchir


Je suis d'accord avec toi, ceci sera l'élément déclencheur.
Revenir en haut Aller en bas
oldshot
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
avatar

Nombre de messages : 3176
Age : 70
Localisation : Saint-Georges
Emploi : conteux d'histoires de chasse
Loisirs : safaris sur les lignes du Maine
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: combien de temps avant la guerre ??    Sam 6 Déc 2014 - 11:08

lavoltiges a écrit:
...les européens sont devenu fou de ne pas réagir devant cette mise en scène

Pour information, il y a quelques heures François Hollande, président de la république française, vient de faire une escale diplomatique à l'aéroport de Moscou, sur le retour d'une visite officielle en république du Kazakhstan.

Cette escale a été le prétexte à une rencontre officielle d'environ une heure et demi entre François Hollande et Vladimir Poutine.

Il est évident que la question des pourparlers de paix en Ukraine a été abordée, de même que le litige éventuel entre la France et la Russie portant sur la livraison du bâtiment de classe Mistral.

A ce sujet, la non-livraison à la Russie du bâtiment par la France est une hypothèse à 100% perdante pour la France qui non seulement devra rembourser les montants versés par le pays acheteur, mais en outre verser des pénalités compensatoires à la Russie.

Pardessus tout, il ne fait aucun doute que les mesures réciproques de rétorsion entre les pays européens et la Russie ont un impact très négatifs, tant sur les économies de l'Europe de l'ouest que de la Russie de Vladimir Poutine.

A présent, sur l'hypothèse d'une guerre avec la Russie, je suis convaincu que l'Allemagne s'y opposera bec et ongles.

Si les américains avaient tenu à mettre la Russie à genoux ils auraient dû laisser faire Adolphe Hitler il y a 70 ans. Mettre le feu aux poudres de nos jours se soldera par rien de moins que la cristallisation de la planète bleue.

Je vous signale à cet égard que le Québec est à moins de 800 km de New-York et qu'une bombe nucléaire sur la métropole américaine nous vaudra l'hiver nucléaire pour plus de 50 ans futurs.
Revenir en haut Aller en bas
DAMASSE
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1106
Age : 58
Localisation : RIVIERE DU LOUP
Emploi : RETRETÉ
Loisirs : TIR ,,DIRECTEUR DU Club De TIR RIVIERE DU LOUP INC
Date d'inscription : 19/07/2009

MessageSujet: Re: combien de temps avant la guerre ??    Sam 6 Déc 2014 - 11:26

je vient de trouver la solution

envoyons nos poudré de la poly avec leur chialage et leur mouchoir rose sur le sol russe et vous aller voir il Nora plus de guerre

il vont leur régler leur problème la sa vaudrais la peine de brailler

dany


Revenir en haut Aller en bas
lavoltiges
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7019
Localisation : mauricie
Emploi : tout
Loisirs : bcp de choses
Date d'inscription : 27/08/2012

MessageSujet: Re: combien de temps avant la guerre ??    Sam 6 Déc 2014 - 11:27

Cette escale a été le prétexte à une rencontre officielle d'environ une heure et demi entre François Hollande et Vladimir Poutine

pour lui expliquer que il ne peut faire autrement car il est piégé

A ce sujet, la non-livraison à la Russie du bâtiment par la France est une hypothèse à 100% perdante pour la France qui non seulement devra rembourser les montants versés par le pays acheteur, mais en outre verser des pénalités compensatoires à la Russie.

ça, ce n'est rien
ne pas les livrer montrera que la France est sous dictat états-uniens et que pour les prochains acheteurs de matériel français, le SAV n'est pas forcé de suivre et que si tu n'est pas gentil avec les USA pas de pièces détachées
et ensuite perte du savoir faire militaire et de ingénierie en tout genre pour laisser la place au ricains et leur complexe militaro industriel

Si les américains avaient tenu à mettre la Russie à genoux ils auraient dû laisser faire Adolphe Hitler il y a 70 ans. Mettre le feu aux poudres de nos jours se soldera par rien de moins que la cristallisation de la planète bleue.

hé oui, par moment il y a des paroles qui font peur

Poutine hier : la Russie sera un Etat souverain ou cesser d'exister »


Je vous signale à cet égard que le Québec est à moins de 800 km de New-York et qu'une bombe nucléaire sur la métropole américaine nous vaudra l'hiver nucléaire pour plus de 50 ans futurs.


il y a de nouvelles armes bien plus sélectives ,mais les anciennes restent d'actualité

par moment ,je me demande si je suis parano à lire ce genre d'info
ou en 2015 on parle encore de guerre (peut être nucléaire)

heureusement que la chaîne d’état radio canada est la pour nous renseigner  ouf de la vrai info

en même temps vu l’intérêt de la population pour se genre de crise
peut être mérite elle d’être tout simplement un moutons et de subir
Revenir en haut Aller en bas
oldshot
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
avatar

Nombre de messages : 3176
Age : 70
Localisation : Saint-Georges
Emploi : conteux d'histoires de chasse
Loisirs : safaris sur les lignes du Maine
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: combien de temps avant la guerre ??    Sam 6 Déc 2014 - 11:38

lavoltiges a écrit:
...en même temps vu l’intérêt de la population pour se genre de crise
peut être mérite elle d’être tout simplement un moutons et de subir

Vu la manière dont la géographie et l'Histoire sont enseignés de nos jours il n'y a rien de surprenant à ce que des malades mentaux puissent entraîner les masses à leur perte.
Revenir en haut Aller en bas
lavoltiges
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7019
Localisation : mauricie
Emploi : tout
Loisirs : bcp de choses
Date d'inscription : 27/08/2012

MessageSujet: Re: combien de temps avant la guerre ??    Sam 6 Déc 2014 - 11:42

oldshot a écrit:
lavoltiges a écrit:
...en même temps vu l’intérêt de la population pour se genre de crise
peut être mérite elle d’être tout simplement un moutons et de subir

Vu la manière dont la géographie et l'Histoire sont enseignés de nos jours il n'y a rien de surprenant à ce que des malades mentaux puissent entraîner les masses à leur perte.

Revenir en haut Aller en bas
Jessie James
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth


Nombre de messages : 876
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: combien de temps avant la guerre ??    Sam 6 Déc 2014 - 12:37

Napoléon n'a pas battu les russes, les allemands non plus et ce n'est certainement pas les Américains qui vont réussir.

Btw, une guerre entre super puissance dans ces années de temps moderne ce solderait par la fin du monde rien de moins …
Revenir en haut Aller en bas
Simnick
Occasionnel / Occasional
Occasionnel / Occasional


Masculin
Nombre de messages : 192
Localisation : Outaouais
Emploi : TAP
Loisirs : Emploi, Voyage, Speedball
Date d'inscription : 20/08/2013

MessageSujet: Re: combien de temps avant la guerre ??    Sam 6 Déc 2014 - 14:57

Pour répondre a ta question Lavoltiges
Plusieurs analyses prévoit pour le printemps 2015.

Quelques personnes pensent même que ça partira de l'Ukraine. L'hiver(Le general hiver) dans se coin du monde, est un peu comme l'hiver québecois, la mobilité des troupes est grandement affecté, donc les tactiques réduites. Puisque les Ukrainiens(Kiev) n'ont pas la supériorité aérienne, ça devient encore plus problématique pour protéger l'avancé des troupes.

Certains diront que c'est sur que les Russes fournissent des armes au séparatiste, pour pousser a la guerre. Personnellement, je suis presque certain qu'il n'y a aucune armes qui ont traverse la frontière. Avant la chute de L'Urss, les soviétiques avaient plusieurs caches d'armes décimés sur le territoire Ukrainien pour armer les réserviste en dedans de deux semaine. Donc le matériel vendu était seulement du matérielle pour l'armé reguliere. Les russes en certainement aidés, mais en fournissant uniquement les coordonnées GPS de ses caches.

Pour ce qui est de la visite éclair de Hollande, j’espère que c'est une volte-face des français et qu'il commencent a se réveiller, faut dire qu'avec l'abandon de South-Stream, les hongrois, grec, serbe, italien perdent de très grosse redevance monétaires. Tous des pays ont des problèmes de dettes. De plus, les français doivent commence a en avoir plus le cul de faire fourré.
En Iran, GM a remplace PSA(les auto peugoet) suite a des sanction impose par les américains. PSA a du faire des coupe importante dans le personnel en France.
PNB paribas doit payé une amende(8.9 milliard, un record) au fisc américains en juillet
La pression pour ne pas livrer les 2 portes hélicoptère( finalement ce sont des transport de troupe, infirmerie, poste de commandement flottant). Ce qui pourrait occasionner des amendes de 1.2-2 milliards. Il y en a bien d'autre, mais ce serait trop long
Finalement l'amende qu'ils doivent payer a des pirates somaliens, est sans doute la gouttes qui fait débordé le vase.
Donc si l’Europe(Union Européenne) se scinde en deux, europe du nord(Scandinace, balte, Allemangne, Hollande) et l’Europe du sud(France, Espagne, Portugal, Italie, Grece) ce que plusieurs analyste économique envisage depuis au moins 2 ans, et que l’Europe du sud levé les sanction qu'ils ont pris contre la Russie, peut-être que nous allons l’évité.


Comme j'ai déjà dit a un confrère de travaille qui voulait s’enrôle dans les forces, si c'est pour aller te battre au moyen-orient, pas de problème. Mais si tu te retrouves en Europe oriental, j'irai pleurer sur ta tombe, si tu reviens. Il n'y a pas un pays qui a pu prendre la Russie militairement. En plus que le sentiment nationaliste en Russie est au plus fort, tu risques de te battre contre des gens qui sont chez eux et qui n'ont plus rien a perdre. Cortez*1000. Un peu comme lorsque la Russie a voulu envahir la Finlande.
Revenir en haut Aller en bas
Maximus
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
avatar

Nombre de messages : 3647
Age : 58
Localisation : St-Eustache
Date d'inscription : 21/04/2010

MessageSujet: Re: combien de temps avant la guerre ??    Sam 6 Déc 2014 - 15:05

Personnellement si j'étais Obama j'irais pas me coltailler avec la Russie, c'est un peuple fier et très déterminé l'histoire l'as prouver à plusieurs reprises.Une guerre pour des idéologies politique ne mène à rien il n'y aura pas de gagnant ni de perdant, exemple le Vietnam les américains n'on pas réussi à assujettir des paysants chaussés de sandales.

Pis si il y a un hiver nucléaire je vais m'acheter un condo à Riviera Maya, ça ne me tente pas de pelleter de la neige pis de manger des méchouis d'écureuil pendant 50 ans, on feel moumoune en vieillissant lol!
Revenir en haut Aller en bas
danmoose
Régulier / Regular
Régulier / Regular
avatar

Masculin
Nombre de messages : 399
Age : 57
Localisation : marieville
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: combien de temps avant la guerre ??    Sam 6 Déc 2014 - 15:05

avec notre loi 9 et notre registre au kebekistane aucun danger Hihi
Revenir en haut Aller en bas
http://danmoose@live.ca
Lios
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 38
Localisation : Dans le coin de grenville.....
Emploi : A mon compte...
Loisirs : Bricoller... un peu de tous...
Date d'inscription : 07/07/2013

MessageSujet: Re: combien de temps avant la guerre ??    Sam 6 Déc 2014 - 15:26

il y a beaucoup plus sous la couverture que juste ses choses la... deja la que putin a dit que si les americains continuais a faire des lois pour proteger des compagnies tel que Mosanto, c'etait une declaration de guerre... car poutine n'acceptera pas de rester sans rien faire durant le temps que des compagnie comme mosanto continurais a utiliser des produits qui detruit les abeilles...

en durant ce temps la, la chine ce prepare a une implosion economique question d'en resortir plus riche que tous les autres quand tous cela va finir pas nous pete dans face...

parcontre si ca fini par peter, je suis pas sur que les conflits vont rester juste l'autre cote de l'ocean...


https://ca.finance.yahoo.com/news/chinas-banks-getting-ready-debt-163508265.html
Revenir en haut Aller en bas
Simnick
Occasionnel / Occasional
Occasionnel / Occasional


Masculin
Nombre de messages : 192
Localisation : Outaouais
Emploi : TAP
Loisirs : Emploi, Voyage, Speedball
Date d'inscription : 20/08/2013

MessageSujet: Re: combien de temps avant la guerre ??    Sam 6 Déc 2014 - 15:42

Bah ça m’étonnerais Lios, Poutine a jamais voulu entre en guerre contre l'occident. Il n'a pas les effectifs, aucun pays de toute façon n'a les effectifs, sauf les américains, pour se lancer dans une conquête planétaires militairement. Tout ce que veut Poutine, développé son pays, avoir des échange économique franc avec les autres pays. Pas pour rien qu'il veut remettre sur le tapis une route de la soie, de la Chine a l'Europe. Avec les agissements de l’Allemagne dernièrement, je ne pense plus que le terminal ferroviaire sera Berlin comme prévu.
Mais avec l'accord de la turquie sur le gaz de la semaine passé, et la visite éclair de Hollande vendredi
Commence t'il a entrevoir la possibilité de passer par le sud de l'Europe et terminer a Paris??,  Un partenariat avantageux pour tout le monde.
Pour ca, ca prend un homme d'etat, et non des politiciens à la petite semaine qui promeut un En-crise de registre, enlevé la souveraineté d'un territoire a sa population.
Revenir en haut Aller en bas
lavoltiges
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7019
Localisation : mauricie
Emploi : tout
Loisirs : bcp de choses
Date d'inscription : 27/08/2012

MessageSujet: Re: combien de temps avant la guerre ??    Sam 6 Déc 2014 - 15:49

je ne suis pas du tout pro quoi que ce soit

mais lisez les discours de poutine et surtout de son ministre de la politique étrangère

franchement bon rien a voir avec nos petits carriériste lâches vendu au privé
Revenir en haut Aller en bas
BoomSticK
BANNI
BANNI
avatar

Nombre de messages : 1304
Localisation : Qbec
Date d'inscription : 26/07/2014

MessageSujet: Re: combien de temps avant la guerre ??    Sam 6 Déc 2014 - 15:59

Jessie James a écrit:
Napoléon n'a pas battu les russes, les allemands non plus et ce n'est certainement pas les Américains qui vont réussir.

Btw, une guerre entre super puissance dans ces années de temps moderne ce solderait par la fin du monde rien de moins …


C' est même les russe qui a mis fin a la deuxieme guerre mondial, malgrés  la croyance populaire.

Revenir en haut Aller en bas
lavoltiges
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7019
Localisation : mauricie
Emploi : tout
Loisirs : bcp de choses
Date d'inscription : 27/08/2012

MessageSujet: Re: combien de temps avant la guerre ??    Sam 6 Déc 2014 - 16:06

lol! lol! lol! lol! lol!




j'aurai peut être du le mettre dans la section milsurp

« P’tits gars contre gros costauds »

Beaucoup, à l’Ouest, se demandent comment les rebelles du Donbass ont bien pu battre les forces ukrainiennes sans une aide considérable de la Russie. Mais c’est oublier que la chose s’est déjà produite de nombreuses fois. Des « petits gars » ont souvent battu de « gros costauds ». Les Vietnamiens ont battu les Américains, les Israéliens ont battu les Arabes en 1948. Mais l’exemple le plus valable pour nous, c’est d’observer comment les Finlandais ont battu les Soviétiques pendant la « Guerre d’hiver ».

En 1939, les Soviétiques franchirent la frontière finlandaise sur toute son étendue. Les Forces armées finlandaises, réduites et peu mécanisées, étaient déterminées et connaissaient le terrain sur lequel elles combattaient. Elles étaient chez elles, après tout. L’Armée rouge était nombreuse, lourdement mécanisée pour les standards de l’époque, mais mal commandée. Staline venait d’éliminer ou d’emprisonner ses meilleurs officiers dans les Grandes Purges.

Qu’est-ce que firent les Finlandais ? Ils auraient pu se rendre ; mais ils étaient Finlandais, et peu disposés à cela. Ils devaient se battre sur deux fronts. Le premier était situé au sud, en Carélie. Là, ils comprirent qu’il ne pouvait y avoir de retraite. Ils construisirent la « ligne Mannerheim » et y installèrent tout l’armement lourd dont ils pouvaient disposer. Un mot finlandais défini leur tactique : « sisu », qui pourrait se traduire en français par « cran », « en avoir dans le ventre » ou « pas question de se rendre ». Un film illustre cette attitude, Talvisota (1989).

Mais les Soviétiques franchirent aussi la frontière nord. On raconte qu’ils avaient reçu en dotation des dictionnaires russo-suédois en vue de leur arrivée de l’autre côté du pays. Là, les Finlandais ne pouvaient pas concentrer leurs armes lourdes et leurs troupes, mais ils ne pouvaient pas non plus se permettre d’être battus.

En Finlandais, le mot « motti » signifie « bûche ». La tactique des Finlandais consista à « tronçonner » les envahisseurs. Le terrain était parsemé de forêts et de lacs gelés, terrifiants pour les conscrits russes [2], ukrainiens et biélorusses, mais un terrain de jeu familier pour les Finlandais. Ils tracèrent des pistes de ski parallèles aux routes utilisées par les Soviétiques. Ils « tronçonnèrent » les colonnes soviétiques avec des abattis (des arbres abattus en travers des routes formaient des obstacles infranchissables). Les groupes de soldats isolés se retrouvèrent pris dans un cauchemar hostile et glacé, avec pour seules ressources ce qu’ils avaient emporté comme nourriture, carburant et munition. Deux soldats se rapprochent pour allumer une cigarette : l’un d’entre eux est abattu par un sniper invisible. Une cuisine roulante est éclairée pour distribuer de la nourriture chaude : un sniper invisible abat le cuistot, un autre détruit la cuisinière. Des troupes soviétiques font une reconnaissance dans la forêt. Elles ne voient rien. Au retour, un sniper invisible abat l’officier. Des divisions soviétiques disparaissent. On ne retrouve que des véhicules détruits et des cadavres gelés. La tactique fonctionne : une force d’infanterie légère réduite, mobile, connaissant le terrain, triomphe de forces beaucoup plus puissantes. La tâche ne fut pas facile, les combats furent acharnés à certains endroits, mais, globalement, cinq ou six divisions soviétiques disparurent purement et simplement (lire A Frozen Hell, de William R. Trotter). À l’époque, bien entendu, la plupart des « experts militaires » parièrent sur les Soviétiques : plus de chars, plus d’avions, plus de troupes, etc. Comme aujourd’hui la plupart des « experts militaires » ont probablement prédit la victoire de Kiev sur les rebelles.

Or, c’est à peu près la même chose qui s’est passé dans l’Est de l’Ukraine. Le mot employé là-bas est « chaudron » (« котёл » en russe). La différence principale est que vous ne pouvez pas créer des « motti » dans une zone de plaine, seulement des « котёл ». Mais la technique est à peu près la même. Collées aux routes, mal commandées, de lourdes unités mécanisées s’avancent trop loin, et se retrouvent coupées de leurs bases. Parfois, elles peuvent rompre l’encerclement, mais la situation s’aggrave si elles restent immobiles : chaque jour, elles disposent d’un peu moins de nourriture, de carburant, de munitions et d’eau. Leur choix est simple : la mort ou la reddition. En Ukraine, les choses se sont passées en été. Au moins les Ukrainiens ne sont pas morts gelés comme des milliers de Soviétiques dans les « motti ».

Et voilà comment les « p’tits gars » (mais qui ont dû être drôlement courageux et déterminés) peuvent battre les « gros costauds ». Nous avons vu la même chose en Irak ou en Afghanistan, d’ailleurs. La différence est que les insurgés afghans ou irakiens sont empêchés par la maîtrise de l’air des Américains de se concentrer pour former des « motti » ou des « котёл ». Une autre ressemblance, et de taille, entre l’Ukraine, la Finlande, le Vietnam, l’Afghanistan et Israël en 1948, note James Clapper, directeur du NIA (USA), est que les attaquants n’ont pas prévu « la volonté de combattre » de l’adversaire. En juin, Porochenko déclarait que toute l’affaire serait traitée rapidement : « En heures, pas en semaines ! » Mohammed Ali, grand stratège militaire, le disait : « Lorsque vous n’avez pas la force d’attaquer frontalement, voletez comme un papillon et piquez comme une guêpe. » Et découpez-les en « motti » si vous en avez l’occasion !
Revenir en haut Aller en bas
lavoltiges
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7019
Localisation : mauricie
Emploi : tout
Loisirs : bcp de choses
Date d'inscription : 27/08/2012

MessageSujet: Re: combien de temps avant la guerre ??    Sam 6 Déc 2014 - 16:13


Nous avons trouvé ce texte du journaliste russe Dimitri Sokolov-Mitrich, dans Pravoslavia.ru (site russe donnant des versions anglaises de certains de ses textes), le 14 septembre 2014, puis repris sur d’autres sites, toujours en anglais, tel que Slavyangrad.org, le 24 septembre 2014. Nous avons décidé d’en réaliser une traduction et une adaptation française pour lui donner la plus grande diffusion possible, parce qu’il nous a paru complètement exemplaire d’une évolution russe assez générale, entre la chute du communisme et la crise ukrainienne. L’article de Sokolov-Mitrich montre bien que l’auteur était au départ un de ces “libéraux-occidentalistes” complètement acquis à la cause américaniste et du bloc BAO, ou disons intoxiqué par elle. (L’article mérite lui-même d’autres commentaires que cette simple présentation. Nous nous y emploierons.)

dedefensa.org, 22/11/2014

La Russie qu’ils ont perdue

Nous étions, somme toute, tombés amoureux fou de l’Amérique. Je me rappelle clairement la passion amoureuse que nous portions à l’Amérique. Quand nous approchions l’âge d’homme, au début des années 1990, la plupart de mes amis n’avait pas le moindre doute à propos des liens qui nous unissaient à la civilisation occidentale. Et ces liens étaient bienheureux, comment aurait-il pu en être autrement ?

Contrairement à nos grand’parents, et même à nos pères, nous ne voyions pas du tout “la plus grande catastrophe géopolitique du vingtième siècle” comme une catastrophe. Pour nous, elle marquait le début d’une ère nouvelle et magnifique. Enfin, nous nous étions échappés de notre cocon soviétique pour plonger dans ce grand et formidable monde du réel. Enfin, nous allions pouvoir assouvir notre appétit de sensations multiples et excitantes. Nous pensions que nous n’étions peut-être pas nés au bon endroit, mais que nous étions certainement nés au meilleur moment possible. C’est inconcevable aujourd’hui mais même l’Église, libérée de la surveillance et du contrôle du communisme, se trouvait dans le même espace sémantique que celui où triomphaient les valeurs occidentales. La célébration du millénaire du Baptême de la Russie et le premier concert des Scorpions chantant Les vents du changement étaient de même nature.

Les guerres en Irak et en Yougoslavie se déroulèrent sans qu’on y prêtât grande attention. Et ce n’était pas parce que nous étions jeunes et indifférents. Moi-même, par exemple, je faisais mes premières armes au journal du Komsomol, dans le département des nouvelles étrangères. Je surveillais les dépêches en anglais pleines des noms de Izetbegovic, Mladic, Karadzic, mais pour une raison quelconque je ne considérais pas cela comme de la moindre importance et signification. Cela arrivait quelque part, loin de chez nous. Et, bien entendu, pour moi la guerre des Balkans n’impliquait aucune implication occidentale. Quel rapport avec l’Amérique ? Aucun.

Dans les années 1990, nous votions pour le parti Yabloko, nous manifestions devant le Parlement pour la démocratie, nous regardions la nouvelle station de télévision NTV et écoutions la station de radio Echos de Moscou. Dans nos premiers écrits de journaliste, nous ne manquions pas une occasion de nous référer au “monde civilisé” et croyions profondément que c’était réellement la civilisation. Au milieu des années 1990, nous nous aperçûmes qu’apparaissaient dans nos rangs des “eurosceptiques” mais ils étaient considérés comme de ces distraits à l’image du professeur Jacques Paganel de Jules Verne. J’ai passé une année entière dans un dortoir d’étudiants avec Pierre le communiste et Arséni le monarchiste. Mes amis des autres dortoirs me voyaient les quitter le soir avec ces mots pleins d’empathie : “Vas-y, retourne à ton asile de dingues”.

Le premier coup sérieux porté à notre enthousiasme pro-occidental vint avec le Kosovo. Ce fut un choc. Brusquement, nos lunettes colorées de rose nous tombèrent du nez. Les bombardements de Belgrade devinrent pour ma génération ce que l’attaque du World Trade Center fut pour les Américains. Notre conscience entama un tournant à 180 degrés ; de la même façon que l’avion transportant le Premier ministre d’alors Eugene Primakov en route vers les USA, au-dessus de l’Atlantique, reçut l’ordre de son passager de rebrousser chemin vers la Russie à la nouvelle de cet acte d’agression de l’Amérique.

A cette époque, il n’y avait pas la moindre propagande anti-occidentale dans nos médias. Notre chaîne NTV nous expliquait, jour après jour, que les bombardements d’une très grande ville européenne était certes un peu … bon, excessif, mais après tout Milosevic était répugnant au-delà de tout ce que le monde avait connu et nous n’avions qu’à faire contre mauvaise fortune bon cœur. Le programme satirique Poupées présentait la chose comme une querelle dans un immeuble où un voisin saoul torturait la “citoyenne Kosovo” et où personne ne pouvait rien faire pour elle sinon son petit ami, – il avait l’allure avantageuse et le visage de Bill Clinton. Nous acceptions la chose mais, d’ores et déjà, n’y croyions plus guère. Ce n’était plus vraiment drôle. Nous avions commencé à comprendre que le conflit en Yougoslavie était le précurseur des choses à venir.

Le deuxième conflit irakien, l’Afghanistan, la partition finale du Kosovo, le “printemps arabe”, la Libye, la Syrie, furent peut-être des surprises mais nullement des chocs. Toutes nos illusions s’en étaient allées ; nous savions désormais plus ou moins avec quelle sorte de puissants nous partagions notre planète. Pourtant, malgré tout cela, nous gardions notre orientation pro-occidentale. Le mythe d’une Europe bienveillante, à côté d’une Amérique devenue mauvaise, persistait. Le choc du Kosovo perdait peu à peu de sa force et notre position de compromis devenait : certes, bien sûr, nous ne pouvons nous tenir complètement coude à coude avec ces joueurs, mais nous pouvons jouer le grand jeu de la politique et de la civilisation avec eux. Après tout, avec qui d’autres pouvions-nous le faire ?

Même la parade des révolutions multicolores nous apparut comme quelque chose d’une assez mineure importance. Mais sont venus alors Euromaidan et la guerre civile qui a suivi : une démonstration d’une clarté aveuglante que, hors de toutes règles et procédures, avec un “processus démocratique” saupoudré avec légèreté sur le territoire ennemi, nous sommes désormais face à quelque chose qui n’a plus rien à voir avec un quelconque avatar géopolitique mais, d’une façon bien différente, qui est constitué par de très réels systèmes de destruction massive. Il s’agit désormais du seul type d’armement qui peut être utilisé contre une nation qui possède un bouclier nucléaire. C’est aussi simple que ceci : quand vous pressez un bouton et envoyez une fusée vers un autre continent, vous recevrez en riposte les mêmes fusées puissantes. Mais quand vous déployez une chaîne de réaction de chaos successifs sur le territoire de votre ennemi, vous n’avez pas à justifier ni à prouver quoi que ce soit. Agression ? Quelle agression ? C’est un processus naturellement démocratique ! Une volonté naturelle d’un peuple d’être libre !

Nous voyons du sang répandu et des crimes de guerre commis par des soldats ; nous voyons des corps de femmes et d’enfants. Nous voyons une nation entière en train de revenir aux années 1940, alors que le monde occidental, que nous aimions passionnément lorsque nous étions si jeunes, nous déclare simplement que nous imaginons des choses. La génération qui produisit Jim Morrison, Mark Knopfler et les pittoresques Beatles, la génération Woodstock et ses hippies âgés et passés de mode qui ont chanté Can’t Buy Me Love un millier de fois, ne voit pas ces choses. La génération allemande du baby boom d’après-guerre, qui a baissé la tête pour recevoir l’absolution et se faire pardonner les pêchés de ses pères, ne voit pas ces choses.

Le choc est bien plus fort qu’avec le Kosovo. Pour moi et les nombreux milliers de trentenaires avancés qui vinrent au monde avec l’American Dream dans la tête, le mythe du “monde civilisé” s’en est allé pour toujours. Mes oreille résonnent de ces horreurs. Le monde civilisé n’existe plus désormais. Il ne s’agit pas d’un simple moment de mélancolie ou d’une quelconque amertume jalouse mais d’un temps de très sérieux danger. L’humanité qui a perdu ses valeurs morales est en train de se transformer en une productrice de bande de prédateurs et la possibilité d’une grande guerre est juste une question de temps.

Il y a vingt ans, nous n’avons pas été vaincu, nous avons été soumis. Nous n’avons pas perdu une guerre ; nous avons été défait dans le sens culturel du terme. Nous voulions simplement devenir comme EUX. Le rock and roll a joué un bien plus grand rôle dans cette défaite que les têtes nucléaires. Hollywood s’est avéré bien plus puissant que toutes les menaces et tous les ultimatums du monde. Le vrombissement des Harley Davidson fut bien plus efficace que le tonnerre des avions de combat durant la Guerre froide.

Amérique, combien tu peux être stupide ! Si tu avais attendu vingt ans, nous serions devenus tiens pour toujours. Il aurait suffi de vingt années de plus à ce régime et nos politiciens t’auraient donné nos armes nucléaires comme un présent d’allégeance et t’auraient longuement serré la main en signe de gratitude pour l’avoir accepté. Quelle bénédiction ce fut que tu te sois révélée si stupide, Amérique !

Tu n’as aucune idée de qui nous sommes ! Il y a juste deux ans, on disait que nous étions sur le point de nous précipiter pour investir le Kremlin en hurlant. Depuis lors et à cause de toi, Amérique, il n’y a plus grand monde dans les manifestations dans les jardins publics. Tu as dit et pensé des choses complètement absurdes et tu as obtenu comme résultat d’empiler erreur après erreur. Il fut un temps où tu étais le plus séduisant de tous les pays, Amérique. Après la Première Guerre mondiale, tu t’es imposée comme moralement supérieure à l’Europe, et après la Seconde Guerre comme la plus grande puissance. Bien sûr, il y eut Hiroshima, le Vietnam, le Ku Klux Klan et un ensemble de vilaines casseroles de ce genre, comme tous les empires. Mais l’un dans l’autre, tous ces déchets n’avaient pas atteint ta masse critique, celle où le vin tourne au vinaigre. Tu montrais au monde entier comment l’on devait vivre avec un but : d’une façon constructive, avec le sens de la création et la liberté. Tu as accompli des miracles dans des pays comme l’Allemagne de l’Ouest, le Japon, la Corée du Sud, Singapour. Mais depuis cela, tu as changé. Pour quelque raison que j’ignore, tu n’écris plus des chansons que le monde entier reprend en refrain. Tu as gaspillé ta principale richesse, – la moralité, qui est tombé à un si bas niveau, – ce qui ne se restaure pas aisément.

Tu es doucement en train de mourir, Amérique. Et si tu crois que je m’en réjouis, tu te trompes. Les grands bouleversements d’une ère historique sont toujours accompagnés de torrents de sang et je n’aime pas le sans répandu. Nous, qui avons subi les affres de la perte d’un empire, nous pourrions t’expliquer ce qu’il en coûte de mal agir. Mais nous ne le ferons pas. C’est à toi d’expérimenter la chose.

Dimitri Sokolov-Mitrich

Revenir en haut Aller en bas
Tourblanche
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
avatar

Masculin
Nombre de messages : 784
Localisation : Montérégie
Emploi : Artisan
Loisirs : l' atelier et le jardin
Date d'inscription : 09/08/2013

MessageSujet: Re: combien de temps avant la guerre ??    Dim 7 Déc 2014 - 0:28

Je pense que je n' ai pas tout compris ?

Est-ce que quelqu'un peut faire un résumé?


Pendant qu'on parle de Poutine  

http://www.dailymotion.com/video/xh1mvp_le-somptueux-palais-de-poutine_news
Revenir en haut Aller en bas
60 recon
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2277
Age : 46
Localisation : quebec
Loisirs : club de tir beauport, beauséjour, tir, chasse
Date d'inscription : 02/04/2008

MessageSujet: Re: combien de temps avant la guerre ??    Dim 7 Déc 2014 - 9:01

De mon côté je crois juste que Vlad remets la russie en avant plan en testant les limites des occidentaux.

en faisant ça il essaye de sortir la russie du marasme economique et booste le nationalisme russe. tout ceci remonte ça crédibilité et la crédibilité de la grande russie. Il dit a la face du monde on est encore là et vous devrez composer avec nous dans vos décisions international tel que l'annexion de l'Ukraine a l'OTAN et a la communauté européenne.

En passant si vous pensez que les américains ne pourrait pas envahir la Russie, ne pensait pas que les russe ou tout autre pays pourrais envahir les USA.

L'équilibre a été rompu a la fin de la guerre froide elle est peut être juste entrain de se refaire.

Il n'y a aucun politiciens Québecois qui vas a la cheville de Vlad

et si les russe voudraient envahir les USA il passerait par le Nord par le Québec pcq avec notre gagne de pleureuse, je ne crois pas qu'on soit capable de leur faire le coup des finlandais.
Revenir en haut Aller en bas
Lios
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 38
Localisation : Dans le coin de grenville.....
Emploi : A mon compte...
Loisirs : Bricoller... un peu de tous...
Date d'inscription : 07/07/2013

MessageSujet: Re: combien de temps avant la guerre ??    Dim 7 Déc 2014 - 9:06

je crois que le fait de croire que les americains sont la plus grande force melitaire c'est ce mettre un doigt dans l'oeuil... c'etait peut etre vrai vla quelque annee... mais aujourd hui pas sur du tous.. . les americains on de la dificulter a payer leurs soldat depuis quelque temps...
Revenir en haut Aller en bas
1clickdown
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
avatar

Masculin
Nombre de messages : 45224
Localisation : Laurentides
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: combien de temps avant la guerre ??    Dim 7 Déc 2014 - 9:19

60 recon a écrit:

et si les russe voudraient envahir les USA il passerait par le Nord par le Québec pcq avec notre gagne de pleureuse, je ne crois pas qu'on soit capable de leur faire le coup des finlandais.

Je leur suggère de passer par une autre province que le Québec...Il y a beaucoup trop de taxes ici. Mr Green  

...Sans oublier la loi 9 et le futur registre Hihi
Revenir en haut Aller en bas
costaud
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth


Masculin
Nombre de messages : 2074
Localisation : Région Montréal
Emploi : Opérateur
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: combien de temps avant la guerre ??    Dim 7 Déc 2014 - 9:23

lavoltiges a écrit:
Cette escale a été le prétexte à une rencontre officielle d'environ une heure et demi entre François Hollande et Vladimir Poutine

pour lui expliquer que il ne peut faire autrement car il est piégé

A ce sujet, la non-livraison à la Russie du bâtiment par la France est une hypothèse à 100% perdante pour la France qui non seulement devra rembourser les montants versés par le pays acheteur, mais en outre verser des pénalités compensatoires à la Russie.

ça, ce n'est rien
ne pas les livrer montrera que la France est sous dictat états-uniens et que pour les prochains acheteurs de matériel français, le SAV n'est pas forcé de suivre et que si tu n'est pas gentil avec les USA pas de pièces détachées
et ensuite perte du savoir faire militaire et de ingénierie en tout genre pour laisser la place au ricains et leur complexe militaro industriel

Si les américains avaient tenu à mettre la Russie à genoux ils auraient dû laisser faire Adolphe Hitler il y a 70 ans. Mettre le feu aux poudres de nos jours se soldera par rien de moins que la cristallisation de la planète bleue.

hé oui, par moment il y a des paroles qui font peur

Poutine hier : la Russie sera un Etat souverain ou cesser d'exister »


Je vous signale à cet égard que le Québec est à moins de 800 km de New-York et qu'une bombe nucléaire sur la métropole américaine nous vaudra l'hiver nucléaire pour plus de 50 ans futurs.


il y a de nouvelles armes bien plus sélectives ,mais les anciennes restent d'actualité

par moment ,je me demande si je suis parano à lire ce genre d'info
ou en 2015 on parle encore de guerre (peut être nucléaire)

heureusement que la chaîne d’état radio canada est la pour nous renseigner  ouf de la vrai info

en même temps vu l’intérêt de la population pour se genre de crise
peut être mérite elle d’être tout simplement un moutons et de subir

J'aime bien l'hiver mais il y a des limites.


Une chose certaine, le prix des armes russes va augmenter.
Revenir en haut Aller en bas
Simnick
Occasionnel / Occasional
Occasionnel / Occasional


Masculin
Nombre de messages : 192
Localisation : Outaouais
Emploi : TAP
Loisirs : Emploi, Voyage, Speedball
Date d'inscription : 20/08/2013

MessageSujet: Re: combien de temps avant la guerre ??    Dim 7 Déc 2014 - 12:06

1clickdown a écrit:
60 recon a écrit:

et si les russe voudraient envahir les USA il passerait par le Nord par le Québec pcq avec notre gagne de pleureuse, je ne crois pas qu'on soit capable de leur faire le coup des finlandais.

Je leur suggère de passer par une autre province que le Québec...Il y a beaucoup trop de taxes ici. Mr Green  

...Sans oublier la loi 9 et le futur registre  Hihi
 Je vois pas les russe passer par le grand nord et se faire refoule a la frontiere. La lourdeur administrative pour avoir la loi 9 et le PPAR, vont les faire geler. Meme si il commence leur demarche en ete, il vont passer l'hiver dans l'artique lol!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: combien de temps avant la guerre ??    

Revenir en haut Aller en bas
 
combien de temps avant la guerre ??
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» semi...combien de temps avant le marathon?
» Combien de temps avant remontée ?
» combien de temps attendre avant de marquer sa balle sur un green
» carte grise reçu mais pas de vehicule avant combien de temps ?
» Combien de temps avons nous pour changer la carte grise lors

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXTREME PRECISION :: LE CAMP / HUNTING LODGE :: Général / General-
Sauter vers: