EXTREME PRECISION

Forum de Tir Sportif et de Chasse Vermine-Prédateurs / Shooting and Varmint-Predator Hunting Forum
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'heure de la retraite de la chasse au grand gibiers va sonner.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Wile E. Coyote
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth


Masculin
Nombre de messages : 2083
Age : 49
Localisation : République de Bananes du QUÉBEKISTAN, district de Terrebonne
Emploi : Camionneur.
Loisirs : Tir, chasse, pêche, tir à l'arc, ski alpin, être dans le bois, et dehors, quoi !!!
Date d'inscription : 30/11/2007

MessageSujet: Re: L'heure de la retraite de la chasse au grand gibiers va sonner.   Ven 21 Nov 2014 - 22:14

Je déménage en Europe!
Il est partiiiiiiiiii !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://stefanruestphotographie.com
Jean-Marc
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth


Masculin
Nombre de messages : 4039
Age : 33
Localisation : Rive-Sud de Mtl
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: L'heure de la retraite de la chasse au grand gibiers va sonner.   Ven 21 Nov 2014 - 23:28

Wow ce sont des chiffres exceptionnels. Ca veut tu dire que nous effectuons une mauvaise gestion de notre ressource de gros gibier ???
Revenir en haut Aller en bas
Popymoy
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth


Masculin
Nombre de messages : 16593
Age : 59
Localisation : Saguenay
Emploi : Retraité
Loisirs : Tout ce qui me fait du bien et m'oxygène l'esprit
Date d'inscription : 06/01/2010

MessageSujet: Re: L'heure de la retraite de la chasse au grand gibiers va sonner.   Sam 22 Nov 2014 - 6:14

Y-aurait-t-il quelque chose de bien gérée par nos élus au Québec ???????
Revenir en haut Aller en bas
oldshot
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth


Nombre de messages : 3119
Age : 69
Localisation : Saint-Georges
Emploi : conteux d'histoires de chasse
Loisirs : safaris sur les lignes du Maine
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: L'heure de la retraite de la chasse au grand gibiers va sonner.   Sam 22 Nov 2014 - 11:00

Jean-Marc a écrit:
Wow ce sont des chiffres exceptionnels. Ca veut tu dire que nous effectuons une mauvaise gestion de notre ressource de gros gibier ???

Je vais te dire ce que j'en pense, sur la base de mes observations personnelle depuis le printemps 1969 jusqu'à ce jour:

Le ministère québécois a traditionnellement "géré" la faune sur la base d'impératifs socio-politiques et économiques.

Les objectifs de gestion sont inchangés depuis les années soixante, quels qu'aient été les partis politiques au pouvoir.

Les postulats du ministère sont les suivants:

1) La chasse, au même titre que la pêche, est un loisir populaire.

2) La chasse, au même titre que la pêche, est une source de revenus pour le gouvernement.

3) La chasse, au même titre que la pêche, est une source de retombées économiques pour les régions éloignées.

4) La justification éthique de la chasse et de la pêche est l'appropriation de la viande du gibier et de la chair du poisson.

5) La gestion faunique/ halieutique relève du ministère et non pas des chasseurs et des pêcheurs eux-mêmes.

6) Toute délégation au public n'a d'autre objectif que la réduction des dépenses liées à l'accès des territoires.

7) Le ministère n'engage aucune responsabilité quand à l'accroissement des espèces ou  taux de réussite/ prises.

Cool Le ministère est omniscient. L'usager est un ignorant et il doit le rester.

9) La chasse et la pêche sont des activités inexorablement promises au déclin.

10) Le capital politique qui découle de la chasse et de la pêche étant en forte diminution l'écologie prendra la relève.

En réponse à ta question, le ministère n'a jamais géré la faune à la croissance. L'augmentation du cheptel chevreuil est la conséquence du changement climatique, et celle de l'orignal relève de la succession forestière actuelle.

Le ministère a fait un bon travail en matière de formation des usagers à la sécurité avec des armes à feu. Encore heureux!

Le ministère et la Sépaq ont pratiqué une surenchère de prix telle sur l'accès aux territoires que la chasse au Québec est aujourd'hui plus onéreuse dans des secteurs à faibles densités de gibier que dans les pays les plus giboyeux d'Europe.

La multiplication des périodes de chasse avec l'assortiment "d'engins" que chacun sait, a causé le déclin de la chasse au petit gibier dans la province de Québec. La chasse au petit gibier étant la porte d'entrée naturelle dans le monde de la chasse, la situation actuelle aura un effet négatif sur le développement de la relève.

Le ministère n'a pas défendu efficacement l'image des trappeurs québécois à l'étranger. A faire le dos rond devant des écolos fanatiques le ministère a laissé ternir l'image de la Province, renié ses traditions séculaires, et contribué à l'effondrement du marché de la fourrure canadienne.

Le ministère ayant négligé la formation des chasseurs à la biologie animale, le chasseur moyen de 2014 n'est aucunement préparé à assumer le rôle de gestionnaire de la faune. Il en résulte que la mise en place de modalités de chasse sélective des grands gibiers est impossible au Québec.

La chasse sélective c'est autre chose que l'alternance des saisons de chasse avec ou sans "mères orignales". C'est autre chose encore que le "buck-law" de nos grands'pères.

Sauf que si demain il était demandé aux chasseurs québécois d'épargner tout orignal mâle de moins de six ans en vue d'équilibrer le cheptel, de l'orienter à la croissance et de favoriser la disponibilité d'animaux trophées, on assisterait à une levée de bouclier provinciale...

"Hey! Calvasse: la chasse c't'un loisir!!!"

Le chasseur québécois moyen est (malheureusement...) un destructeur d'ours noir. Il l'était déjà dans les années 60, mais à cette époque les chasseurs étaient beaucoup moins nombreux et donc l'impact sur l'espèce était beaucoup moins importante.

L'emphase sur la consommation de la viande de gibier fragilise gravement l'image du chasseur aux yeux des écolos qui ne manquent pas de le traiter de viandard (en allemand: Fleischjäger...) en arguant avec une certaine pertinence du fait que dans les sociétés occidentales actuelles la viande domestique provenant de l'abattage humain et hygiénique est économiquement accessible à tous.

Or, qu'on l'admette ou non, les écolos ont le vent dans les voiles. Ils exerceront une pression accrue sur les futurs gouvernements et ne manqueront pas de nuire gravement à la pérénité de la chasse.

Voilà quelques observations qui, à mon point de vue, méritent un second regard. Il faut comprendre une chose: la chasse Québecoise a le choix de progresser et de sortir des sentiers battus ou de s'en tenir à des solutions qui remontent aux années Duplessis.

A ne pas vouloir progresser elle périclitera à coup sûr.

Il manque  sur la colline parlementaire un homme convaincu, passionné de chasse et de pêche, informé de ce qui se passe dans le vaste monde et capable d'assumer le rôle d'innovateur.
Revenir en haut Aller en bas
oncle will
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth


Masculin
Nombre de messages : 7287
Age : 60
Localisation : montreal ville corrompu dans une province corrompu.
Emploi : menuisier charge de projet maintenant retraite
Loisirs : chasse,peche, tir,lecture
Date d'inscription : 18/12/2009

MessageSujet: Re: L'heure de la retraite de la chasse au grand gibiers va sonner.   Sam 22 Nov 2014 - 13:57

oldshot a écrit:
Jean-Marc a écrit:
Wow ce sont des chiffres exceptionnels. Ca veut tu dire que nous effectuons une mauvaise gestion de notre ressource de gros gibier ???

Je vais te dire ce que j'en pense, sur la base de mes observations personnelle depuis le printemps 1969 jusqu'à ce jour:

Le ministère québécois a traditionnellement "géré" la faune sur la base d'impératifs socio-politiques et économiques.

Les objectifs de gestion sont inchangés depuis les années soixante, quels qu'aient été les partis politiques au pouvoir.

Les postulats du ministère sont les suivants:

1) La chasse, au même titre que la pêche, est un loisir populaire.

2) La chasse, au même titre que la pêche, est une source de revenus pour le gouvernement.

3) La chasse, au même titre que la pêche, est une source de retombées économiques pour les régions éloignées.

4) La justification éthique de la chasse et de la pêche est l'appropriation de la viande du gibier et de la chair du poisson.

5) La gestion faunique/ halieutique relève du ministère et non pas des chasseurs et des pêcheurs eux-mêmes.

6) Toute délégation au public n'a d'autre objectif que la réduction des dépenses liées à l'accès des territoires.

7) Le ministère n'engage aucune responsabilité quand à l'accroissement des espèces ou  taux de réussite/ prises.

Cool Le ministère est omniscient. L'usager est un ignorant et il doit le rester.

9) La chasse et la pêche sont des activités inexorablement promises au déclin.

10) Le capital politique qui découle de la chasse et de la pêche étant en forte diminution l'écologie prendra la relève.

En réponse à ta question, le ministère n'a jamais géré la faune à la croissance. L'augmentation du cheptel chevreuil est la conséquence du changement climatique, et celle de l'orignal relève de la succession forestière actuelle.

Le ministère a fait un bon travail en matière de formation des usagers à la sécurité avec des armes à feu. Encore heureux!

Le ministère et la Sépaq ont pratiqué une surenchère de prix telle sur l'accès aux territoires que la chasse au Québec est aujourd'hui plus onéreuse dans des secteurs à faibles densités de gibier que dans les pays les plus giboyeux d'Europe.

La multiplication des périodes de chasse avec l'assortiment "d'engins" que chacun sait, a causé le déclin de la chasse au petit gibier dans la province de Québec. La chasse au petit gibier étant la porte d'entrée naturelle dans le monde de la chasse, la situation actuelle aura un effet négatif sur le développement de la relève.

Le ministère n'a pas défendu efficacement l'image des trappeurs québécois à l'étranger. A faire le dos rond devant des écolos fanatiques le ministère a laissé ternir l'image de la Province, renié ses traditions séculaires, et contribué à l'effondrement du marché de la fourrure canadienne.

Le ministère ayant négligé la formation des chasseurs à la biologie animale, le chasseur moyen de 2014 n'est aucunement préparé à assumer le rôle de gestionnaire de la faune. Il en résulte que la mise en place de modalités de chasse sélective des grands gibiers est impossible au Québec.

La chasse sélective c'est autre chose que l'alternance des saisons de chasse avec ou sans "mères orignales". C'est autre chose encore que le "buck-law" de nos grands'pères.

Sauf que si demain il était demandé aux chasseurs québécois d'épargner tout orignal mâle de moins de six ans en vue d'équilibrer le cheptel, de l'orienter à la croissance et de favoriser la disponibilité d'animaux trophées, on assisterait à une levée de bouclier provinciale...

"Hey! Calvasse: la chasse c't'un loisir!!!"

Le chasseur québécois moyen est (malheureusement...) un destructeur d'ours noir. Il l'était déjà dans les années 60, mais à cette époque les chasseurs étaient beaucoup moins nombreux et donc l'impact sur l'espèce était beaucoup moins importante.

L'emphase sur la consommation de la viande de gibier fragilise gravement l'image du chasseur aux yeux des écolos qui ne manquent pas de le traiter de viandard (en allemand: Fleischjäger...) en arguant avec une certaine pertinence du fait que dans les sociétés occidentales actuelles la viande domestique provenant de l'abattage humain et hygiénique est économiquement accessible à tous.

Or, qu'on l'admette ou non, les écolos ont le vent dans les voiles. Ils exerceront une pression accrue sur les futurs gouvernements et ne manqueront pas de nuire gravement à la pérénité de la chasse.

Voilà quelques observations qui, à mon point de vue, méritent un second regard. Il faut comprendre une chose: la chasse Québecoise a le choix de progresser et de sortir des sentiers battus ou de s'en tenir à des solutions qui remontent aux années Duplessis.

A ne pas vouloir progresser elle périclitera à coup sûr.

Il manque  sur la colline parlementaire un homme convaincu, passionné de chasse et de pêche, informé de ce qui se passe dans le vaste monde et capable d'assumer le rôle d'innovateur.

+1000
Revenir en haut Aller en bas
mike
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth


Masculin
Nombre de messages : 3865
Age : 65
Localisation : lanaudiere
Emploi : retraité
Loisirs : tir, chasse et pêche et reload
Date d'inscription : 06/01/2009

MessageSujet: Re: L'heure de la retraite de la chasse au grand gibiers va sonner.   Sam 22 Nov 2014 - 14:21

Revenir en haut Aller en bas
Lios
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth


Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 38
Localisation : Dans le coin de grenville.....
Emploi : A mon compte...
Loisirs : Bricoller... un peu de tous...
Date d'inscription : 07/07/2013

MessageSujet: Re: L'heure de la retraite de la chasse au grand gibiers va sonner.   Dim 23 Nov 2014 - 5:07

moi qui a finalement commencer la chasse cette annee et qui n'a rien pogner... je vous trouve decouragent ... loll...

mon seul but pour allez a chasse etait une bonne viande pour ma famille loin des produit chimique et mal abatue des epicerie...
je sais c'est quoi de la bonne viande elever au grain en liberter et je sais c quoi la viande d'epicerie et c'est loin d'etre la meme chose... si on parle de viande sauvage on tombe encore une coche plus haut dans la qualiter et le gout...
en realiter c'est pas la chasse qui m'attire le plus mais la viande. J'espert qu'il va toujours en rester quand mes enfants vont etre assez grand pour leurs montrer cette diference. Leurs aprendre a tirer et a vider leurs animal et leurs montrer a la couper...

j'ai jamais eu la chance d'en tuer un mais j'en ai decouper plusieurs pour des amis qui y allait vla quelque annee...
Juste de manger ses propres oeuf et d'abatre ses propres poulet valorise tellement son repas que je ne peux imaginer lorsqu'on mange sa propre viande sauvage comment on peut ce sentir proche de la vrai vie...
une simple tomate de jardin prend une toutes autre energie lorsqu'elle provien de son propre jardin...
Revenir en haut Aller en bas
Indiana Jaune
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth


Masculin
Nombre de messages : 4459
Localisation : Cantons de l'est
Loisirs : Saxophone
Date d'inscription : 21/12/2010

MessageSujet: Re: L'heure de la retraite de la chasse au grand gibiers va sonner.   Dim 23 Nov 2014 - 7:02

Je suis comme toi Lios. Je ne recherche pas les gros panaches alors je tue mon chevreuil à toute les années et sans trop d'effort.

En fait, je dirais que la situation c'est même amélioré dans mon coins.
Il y a une dizaine d'année, il y avait des chasseurs inconnues qui venait dans notre foret sans permission et faisaient une battue. Il n'y avait plus aucun chevreuil après leur passage. En plus, s'était dangereux pour les chasseurs fin (chasse fine). Ils tiraient sans arrêt à vue (j'espère) ou au son. Rolling Eyes

Maintenant, je chasse à l'affut juste derrière ma maison (environ 300m). Je mets des affiches "chasseur à l'affut" et je ne me fais plus déranger.
Les autres chasseurs autour ont fait comme moi. C'est plus gênant pour les chasseurs sans permission de venir.

Par contre, la chasse à l'affut c'est vraiment plate comparativement à la chasse fine.
sniffeux
Revenir en haut Aller en bas
oldshot
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth


Nombre de messages : 3119
Age : 69
Localisation : Saint-Georges
Emploi : conteux d'histoires de chasse
Loisirs : safaris sur les lignes du Maine
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: L'heure de la retraite de la chasse au grand gibiers va sonner.   Dim 23 Nov 2014 - 11:00

Réponse à Lios:

Si mon seul but pour aller à la chasse était la viande, il y a belle lurette que j'aurais abandonné cette activité. Il y a une foule de raisons plus importantes pour pratiquer la chasse que les quelques steaks et la viande hachée qu'on en retire.

L'argument de la viande de bois présumée plus saine que la viande de comptoir est une faribole. L'animal sauvage est autant victime de maladies ou d'empoisonnements que l'animal domestique.

Le ministère déconseille la consommation des abats du gibier depuis au moins 25 ans à cause de leur concentration en cadmium.

La viande d'abattoir est traçable et hyper-contrôlée. A moins d'être vétérinaire je vois mal le chasseur moyen déceler les maladie chez le gibier.

Interroges les bouchers qui débitent les gibiers: demandes-leur dans quel état sanitaire on leur présente parfois certaines carcasses...

Réponse à Indiana Jaune:

Comprenons-nous bien: sous réserve de bonne qualité, je trouve parfaitement normal que le chasseur consomme sa venaison et qu'il y fasse goûter à d'autres, fussent-ils non-chasseurs. Cela établi, quand j'observe un orignal ou un chevreuil dans la nature, pour ma part je vois autre chose que 60 ou 300 livres de barbaque au fond du congélateur.

Alors, quand je vois un orignal de 28 mois suspendu à la potence de la station d'enregistrement par les cornichons qui lui font office de "panache", au fond de moi-même je me dis que cette bête aurait pu effectuer son devoir biologique si on l'avait épargnée.

Le ministère pourra te confirmer sans problème que la très grande majorité des mâles "récoltés" (j'adore ce mot hypocrite....) au Québec sont des animaux sub-adultes. Dans l'Ouest canadien on appelle ces orignaux "meat-bulls", et d'ailleurs on préfère choisir pour le congélateur des bêtes plus vieilles d'une année.

Gestion? Mon oeil! Puisqu'on utilise le mot "récolte", as-tu déjà vu l'habitant qui coupe le blé quand il est encore vert???

Pour en revenir à la chasse au chevreuil, tu trouves que la chasse à l'affût est plate? Je suis bien d'accord avec toi, mais n'est-ce pas celle que toi-même et tes amis choisissez de pratiquer?

Si pendant les dix prochaines saisons tu pratiquais la chasse fine au cerf mâle, s'il était interdit d'appâter le chevreuil avec pommes et carottes, penses-tu que tu continuerais chaque saison de tuer ton chevreuil sans trop d'effort?

Tu poseras la question aux petits vieux de mon âge qui ont chassé à la fine, saison après saison, des bucks ...imaginaires.

Si tu vois autant de "chevreuils" de nos jours tu n'as pas à remercier le ministère. Remercies plutôt le réchauffement climatique. De mon temps les chevreuils crevaient de faim dans les ravages ou finissaient sous la dent des coyotes tellement les hivers étaient enneigés et interminables.

En passant, si demain tu vois moins d'orignaux sur la rive-sud du fleuve, tu maudiras le même réchauffement climatique qui nous apporte les souris infestées de tiques qu'elles refilent aux orignaux des Etats américains limitrophes du Québec, autrement dit aux orignaux qui débordent de ce bord-ci de la "boundary" pour la joie et le fun des canadiens.
Revenir en haut Aller en bas
Lios
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth


Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 38
Localisation : Dans le coin de grenville.....
Emploi : A mon compte...
Loisirs : Bricoller... un peu de tous...
Date d'inscription : 07/07/2013

MessageSujet: Re: L'heure de la retraite de la chasse au grand gibiers va sonner.   Dim 23 Nov 2014 - 11:36

Oldshot tu parle a un encien boucher... j'ai fait parti mes classe a l'age de 15 ans et j'ai travaillez quelque annee dans le domains avant de lacher a cause d'artrite inflamatoir... j'ai fait le tour de plusieurs abatoir et cultivateur et deja a cette epoque les vaux etait tellement sur engraisser et ramplie d'hormone qu'a l'age de 6 mois il etait plus gros que leurs mere... pour ce qui est de plus saine oui elle est plus saine la viande de bois et c'est pas des joke... pour certain chasseur qui prenne pas soin de leurs bete tuer elle est effectivement en piteuse etats... souvent il faut geter la motier de la bete tellement les verre cours la tracher car combien ne save pas que la tracher est l'une des pire parti pour l'aparition des verre blanc...  mais ses bete la ne souffre pas d'enbonpoin... il ne souffre pas non plus de stagniance garder en enclos, il ne sont pas engraisser au hormone ou gaver a un point tell qu'il en ont des ulser ect... sur le sujet crois moi j'en connais un bon bout...
ton controle sanitaire dans les viande d'epicerie shit tu veux rire de moi... chez maxi c'est toutes du pav... autrement dit du pres emballer qui arrive a l'epicerie deja couper et emballer depuis plusieurs jours il te foute ca dans le contoir sans savoir quel est la diference entre de la viande encore bonne ou passez date... tu regarde les sac sous vide. qu'il soit bon ou pas bon du au sous vide briser il s'en tape allez hop dans la viande hacher si elle sent trop movaise ou trop decolorer... s'il en on trop de decoller dans les abatoire et qu'il ne peuve la passez au complet il la coup et la congele en boite... puis un coup rendu le temps de faire de la viande hacher tell que chez super C bien c'est une boite de congeler avec la meme quantiter de viande fraiche donc tu arrive chez toi et tu congele ta viande hacher qui contien deja la motier de viande congeler qui a decongeler que tu va recongeler... pour ton office une viande ne devrait jamais etre congeler plus d'une fois... la volaille mariner ou panner jamais j'achette ca... car dans plusieurs cas c'est fait a partir des morceau jauni de poulet qui ne ce venderais pas dans leurs etat normal parcontre un coup panner tu voit pas la difference mais sans le savoir ta viande est deja dans un stade avancer de perte mais un coup mariner ou panner qui pourait le dire bien sur.... et j'en passe sur les choses qui ce passe partous et a longueur de journee...
c'est une des raison pourquoi j'achette au cartier mes morceau de viande et tres rarement preparer... un peux comme le steak delicatiser oufff... c'est de la viande d'un peu nimporte quel parti de l'animal... la seul raison pourquoi on arrive a le manger c'est justement a cause qu'elle est delicatiser sans ca cette meme viande serait bonne uniquement a faire bouillir...  si tu crois reelement que la viande est hyper controlee... tu te trompe grandement ... j'ai deja vu des controleur apres fumer des cigarette en plaine abatoire et topper a terre en faisant leurs ronde d'inspection... sans parler que certaine de ses abatoir roule tellement jour et nuit que tu peux dire au diable le menage le 3/4 du temps... les hachoire sont rendu tellement gros que la viande a le temps de ce rechauffer ... vla bien longtemps avant meme que je suive mon cours la maladie du hamberger etait moin rependu justement a cause que les hachoir avais le temps de refroidir et etre netoyer... la maladit du hamberger ne ce retrouvais pas dans les steak mais aujourd hui a force de delicatiser tous les putain de morceau de viande il transpose les microbe a l'interrieur des viande et de par ce fait la ceux qui ne cuise pas leurs viande correctement risque de la pogner justement car avec la machine le microbe ce retrouve au centre du steak qui n'est pas assez cuit... je pourait en parler encore longtemps sur les boucherie et abatoir de nos jours qui son loin meme tres tres loin d'etre aussi beau que ce que tu dit...
Revenir en haut Aller en bas
oldshot
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth


Nombre de messages : 3119
Age : 69
Localisation : Saint-Georges
Emploi : conteux d'histoires de chasse
Loisirs : safaris sur les lignes du Maine
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: L'heure de la retraite de la chasse au grand gibiers va sonner.   Dim 23 Nov 2014 - 12:10

Ecoutes, Lios, j'habitais Longueuil à l'époque du scandale de la viande avariée. Le boucher du coin était justement enmanché avec la gang à O'Bront, donc je présume que j'ai mangé du morzou comme beaucoup d'autres clients.

Evidemment, il y a eu du progrès en matière de contrôles sanitaires depuis ce temps-là, mais tu n'empêcheras jamais des sales de sévir sur les lieux de travail.

Si les animaux de boucherie sont comme ils sont c'est parce que le consommateur exige des viandes tendres, donc persillées.

Les choses sont ainsi, et même la venaison n'échappe pas à la demande, à preuve le fait que beaucoup de chasseurs demandent au boucher de mélanger la viande hachée de chevreuil avec du porc haché pour la rendre moins sèche et plus juteuse.

On ne parlera pas non plus des pièces de venaison qui finissent en saucisse "maison". N'en faisons pas un plat: après tout il y a des limites à bouffer des hamburger-steak à la sauce brune...

Question: manges-tu aussi du poulet, de la dinde, du canard, du porc, de l'agneau, du lapin, du poisson et des fruits de mer?

Revenir en haut Aller en bas
Lios
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth


Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 38
Localisation : Dans le coin de grenville.....
Emploi : A mon compte...
Loisirs : Bricoller... un peu de tous...
Date d'inscription : 07/07/2013

MessageSujet: Re: L'heure de la retraite de la chasse au grand gibiers va sonner.   Dim 23 Nov 2014 - 12:29

je mange relativement de tous sauf du fois et de la langue... quoi que degue a l'idee mais super au gout je mange du cerveau...
je vien de longueuil... et j'ai travail aussi chez les amatos au halls de longueuil a une certaine epoque c'est justement la que j'ai commencer le metier.. l'annee ou l'institue des viande a fermer ses porte a montreal...

malgrer que la boucherie des amatos laissais a desirer, leurs charcuterie etait numero 1... toujours de la viande fraiche et de premiere qualiter...

les viande sont delicatiser pas a cause que les clients veuille de la viande plus tendre mais pour pouvoir vendre a prix de steak des viande qui devrait etre des routis ses meme viande qui sans etre delicatiser ne serais tous simplement pas mangable...

Revenir en haut Aller en bas
Maximus
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth


Nombre de messages : 3556
Age : 57
Localisation : St-Eustache
Date d'inscription : 21/04/2010

MessageSujet: Re: L'heure de la retraite de la chasse au grand gibiers va sonner.   Dim 23 Nov 2014 - 12:31

My god ! Mélanger du porc avec du chevreuil haché, mais c'est une hérésie! Des infidèles qui mérites une fatoua big smile


Il y a plusieurs années j'ai fait mangé à un gars un hamburger fait avec du chevreuil haché, j'ai garder la boulette légèrement saignante au centre. Ben après 10 ans le gars n'en est pas encore revenue de son hamburger il m'en parle chaque fois que je le vois.
Revenir en haut Aller en bas
Indiana Jaune
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth


Masculin
Nombre de messages : 4459
Localisation : Cantons de l'est
Loisirs : Saxophone
Date d'inscription : 21/12/2010

MessageSujet: Re: L'heure de la retraite de la chasse au grand gibiers va sonner.   Dim 23 Nov 2014 - 12:59

oldshot a écrit:

Pour en revenir à la chasse au chevreuil, tu trouves que la chasse à l'affût est plate? Je suis bien d'accord avec toi, mais n'est-ce pas celle que toi-même et tes amis choisissez de pratiquer?

Oui, j'ai perdu le plaisir que j'avais à faire de la chasse fine car maintenant chaque secteur de la forêt est le petit "royaume" d'un chasseur à l'affut qui ne manquera pas de se plaindre s'il est violé par un autre chasseur. Je ne chasse même plus la perdrix durant cette période.

oldshot a écrit:

Gestion? Mon oeil! Puisqu'on utilise le mot "récolte", as-tu déjà vu l'habitant qui coupe le blé quand il est encore vert???

Alors, quand je vois un orignal de 28 mois suspendu à la potence de la station d'enregistrement par les cornichons qui lui font office de "panache", au fond de moi-même je me dis que cette bête aurait pu effectuer son devoir biologique si on l'avait épargnée.

C'est une façon de voire les choses. Les petits poulets chez St-Hubert et autre rôtisseur n'ont que 38 jours. Que dire du veau et de l'agneau qu'on consomme. Quand on tue un animal plus jeune, se que l'on perd en quantité on le gagne en qualité. Je trouve que c'est un peu comme le débat sur les bébé phoques.

J'aime mieux manger un animal qui a vécu une vie en liberté qu'un animal qui ne peut que bouger la tête dans un carcan. Je connais aussi des chasseurs de trophées qui donne la viande lorsqu'il tue un chevreuil parce qu'ils n'aiment même pas ça. Est-ce que c'est plus éthique? Il y a plusieurs raison pour chasser et plusieurs éthique de chasse et je vie très bien avec les miennes.

P.s. : Je ne dit pas que je suis d'accord avec la façon de gérer du ministère. Je ne fait que discuter sur ma situation.
Revenir en haut Aller en bas
oldshot
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth


Nombre de messages : 3119
Age : 69
Localisation : Saint-Georges
Emploi : conteux d'histoires de chasse
Loisirs : safaris sur les lignes du Maine
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: L'heure de la retraite de la chasse au grand gibiers va sonner.   Dim 23 Nov 2014 - 13:20

Lios a écrit:
je mange relativement de tous sauf du fois et de la langue... quoi que degue a l'idee mais super au gout je mange du cerveau...
je vien de longueuil... et j'ai travail aussi chez les amatos au halls de longueuil a une certaine epoque c'est justement la que j'ai commencer le metier.. l'annee ou l'institue des viande a fermer ses porte a montreal...

malgrer que la boucherie des amatos laissais a desirer, leurs charcuterie etait numero 1... toujours de la viande fraiche et de premiere qualiter...

les viande sont delicatiser pas a cause que les clients veuille de la viande plus tendre mais pour pouvoir vendre a prix de steak des viande qui devrait etre des routis ses meme viande qui sans etre delicatiser ne serais tous simplement pas mangable...

On dévie du sujet, mais je te signale que le scandale de la viande avariée a éclaté en mai 1975, à l'occasion de l'enquête dite de la CECO, dans le cadre du "projet Albert". O'Bront était un magnat du commerce de la viande et l'argentier de Vic Cotroni, alors "Padrino" de la mafia italienne de Montréal.

Il y a 39 ans de cela, quatre ans avant ta naissance si je me fie à l'âge qui apparaît sous ton pseudo.

Il faut croire que ma génération avait l'estomac solide et des anticorps à toute épreuve. lol!

Question: quand j'écrits que la barbaque n'est pas ma (seule) raison de chasser comprends-tu ce que je cherche à exprimer?

Je vais à la chasse parce que le spectacle de la nature me fascine. Je tue des animaux-gibiers parce que les gènes des mes ancêtres-chasseurs subsistent encore en moi, et parce que j'assume sans aucune honte mon rôle de super-prédateur, placé au sommet de la création par l'évolution des espèces ou par Dieu (au choix...)

En prédateur intelligent je n'extermine pas les espèces animales qui ont nourri mes ancêtres. Je ne prélève que le surnombre. Je respecte, défend et protège activement les animaux-gibiers et les animaux non-chassés.

Je considère la venaison comme un bonus.

Je revendique le rôle de chasseur moderne et de gestionnaire de la faune. Je m'intéresse depuis plus de 30 ans aux méthodes de chasse sélectives.

Revenir en haut Aller en bas
Lios
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth


Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 38
Localisation : Dans le coin de grenville.....
Emploi : A mon compte...
Loisirs : Bricoller... un peu de tous...
Date d'inscription : 07/07/2013

MessageSujet: Re: L'heure de la retraite de la chasse au grand gibiers va sonner.   Dim 23 Nov 2014 - 13:24

[quote="Indiana Jaune"]
oldshot a écrit:


C'est une façon de voire les choses. Les petits poulets chez St-Hubert et autre rôtisseur n'ont que 38 jours. Que dire du veau et de l'agneau qu'on consomme. Quand on tue un animal plus jeune, se que l'on perd en quantité on le gagne en qualité. Je trouve que c'est un peu comme le débat sur les bébé phoques.

J'aime mieux manger un animal qui a vécu une vie en liberté qu'un animal qui ne peut que bouger la tête dans un carcan. Je connais aussi des chasseurs de trophées qui donne la viande lorsqu'il tue un chevreuil parce qu'ils n'aiment même pas ça. Est-ce que c'est plus éthique? Il y a plusieurs raison pour chasser et plusieurs éthique de chasse et je vie très bien avec les miennes.

P.s. : Je ne dit pas que je suis d'accord avec la façon de gérer du ministère. Je ne fait que discuter sur ma situation.



on le gagne en qualité si on considere la qualité non engraisser avec des substitue des hormone et des anti biotique... ect...
mais quand tu parle de poulet engraisser en cage qui bouge tellement pas et qui est tellement sur engraisser qui ne peux pas suporter son propre poid n'est pas un bon signe de sante tant qu a moi... heureusement certaine chaine de restaurant comme justement st-hubert cherche a changer leurs facon de faire du a la demande de certaine clientelle de plus en plus informer sur le sujet et il cherche justement a avoir des poulets engraisser sans antibiotique...
Revenir en haut Aller en bas
Lios
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth


Masculin
Nombre de messages : 1277
Age : 38
Localisation : Dans le coin de grenville.....
Emploi : A mon compte...
Loisirs : Bricoller... un peu de tous...
Date d'inscription : 07/07/2013

MessageSujet: Re: L'heure de la retraite de la chasse au grand gibiers va sonner.   Dim 23 Nov 2014 - 13:40

oldshot a écrit:
Lios a écrit:
je mange relativement de tous sauf du fois et de la langue... quoi que degue a l'idee mais super au gout je mange du cerveau...
je vien de longueuil... et j'ai travail aussi chez les amatos au halls de longueuil a une certaine epoque c'est justement la que j'ai commencer le metier.. l'annee ou l'institue des viande a fermer ses porte a montreal...

malgrer que la boucherie des amatos laissais a desirer, leurs charcuterie etait numero 1... toujours de la viande fraiche et de premiere qualiter...

les viande sont delicatiser pas a cause que les clients veuille de la viande plus tendre mais pour pouvoir vendre a prix de steak des viande qui devrait etre des routis ses meme viande qui sans etre delicatiser ne serais tous simplement pas mangable...

On dévie du sujet, mais je te signale que le scandale de la viande avariée a éclaté en mai 1975, à l'occasion de l'enquête dite de la CECO, dans le cadre du "projet Albert". O'Bront était un magnat du commerce de la viande et l'argentier de Vic Cotroni, alors "Padrino" de la mafia italienne de Montréal.

Il y a 39 ans de cela, quatre ans avant ta naissance si je me fie à l'âge qui apparaît sous ton pseudo.

Il faut croire que ma génération avait l'estomac solide et des anticorps à toute épreuve. lol!

Question: quand j'écrits que la barbaque n'est pas ma (seule) raison de chasser comprends-tu ce que je cherche à exprimer?

Je vais à la chasse parce que le spectacle de la nature me fascine. Je tue des animaux-gibiers parce que les gènes des mes ancêtres-chasseurs subsistent encore en moi, et parce que j'assume sans aucune honte mon rôle de super-prédateur, placé au sommet de la création par l'évolution des espèces ou par Dieu (au choix...)

En prédateur intelligent je n'extermine pas les espèces animales qui ont nourri mes ancêtres. Je ne prélève que le surnombre. Je respecte, défend et protège activement  les animaux-gibiers et les animaux non-chassés.

Je considère la venaison comme un bonus.

Je revendique le rôle de chasseur moderne et de gestionnaire de la faune. Je m'intéresse depuis plus de 30 ans aux méthodes de chasse sélectives.

j'etait effectivement pas la a cette date mais nienmoin j'en ai entendu parler... et oui je crois que ta generation avait l'estomac plus solide... il avait a combatre plus de bacterie ect... de nos jours la frenesi de vouloir tous desinfecter et d'empecher les enfants de ce salir est tell que les enfants souvent tombe malade justement a cause qu'il sont trop propre...

comme j'ai dit je chasse pour la viande... je n'aime pas tuer mais j'aime manger... je ne cherche pas le tropher mais je serais surment content d'avoir un gros panache a acrocher... pour ce qui est d'aimer la nature... j'ai pas besoin d'une periode de chasse pour allez faire un tour... je peux le faire aussi bien juste pour prendre des photos... qu'on peux concidere comme une forme de chasse... j'ai pas besoin de chasser pour savoir que je peux etre un predateur cependant je prefert me sentir comme un protecteur... mais que nous chassions pour les raison que nous voulon si on en abuse ou on laisse les choses allez hors controle, nous n'aurons plus aucune chasse excepter la chasse a la desception car il n'y aura plus rien a chasser.. t'elle fut l'histoire de la tourte qui autre fois fut la vrai viande de la tourtiere avent de disparaitre...
parfois je me demande si le sanglier ne serais pas une vrai solution au manque de gibier ou juste un erreur ecologique...
Revenir en haut Aller en bas
oldshot
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth


Nombre de messages : 3119
Age : 69
Localisation : Saint-Georges
Emploi : conteux d'histoires de chasse
Loisirs : safaris sur les lignes du Maine
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: L'heure de la retraite de la chasse au grand gibiers va sonner.   Dim 23 Nov 2014 - 13:43

Indiana Jaune a écrit:
oldshot a écrit:

Pour en revenir à la chasse au chevreuil, tu trouves que la chasse à l'affût est plate? Je suis bien d'accord avec toi, mais n'est-ce pas celle que toi-même et tes amis choisissez de pratiquer?

Oui, j'ai perdu le plaisir que j'avais à faire de la chasse fine car maintenant chaque secteur de la forêt est le petit "royaume" d'un chasseur à l'affut qui ne manquera pas de se plaindre s'il est violé par un autre chasseur. Je ne chasse même plus la perdrix durant cette période.

oldshot a écrit:

Gestion? Mon oeil! Puisqu'on utilise le mot "récolte", as-tu déjà vu l'habitant qui coupe le blé quand il est encore vert???

Alors, quand je vois un orignal de 28 mois suspendu à la potence de la station d'enregistrement par les cornichons qui lui font office de "panache", au fond de moi-même je me dis que cette bête aurait pu effectuer son devoir biologique si on l'avait épargnée.

C'est une façon de voire les choses. Les petits poulets chez St-Hubert et autre rôtisseur n'ont que 38 jours. Que dire du veau et de l'agneau qu'on consomme. Quand on tue un animal plus jeune, se que l'on perd en quantité on le gagne en qualité. Je trouve que c'est un peu comme le débat sur les bébé phoques.

J'aime mieux manger un animal qui a vécu une vie en liberté qu'un animal qui ne peut que bouger la tête dans un carcan. Je connais aussi des chasseurs de trophées qui donne la viande lorsqu'il tue un chevreuil parce qu'ils n'aiment même pas ça. Est-ce que c'est plus éthique? Il y a plusieurs raison pour chasser et plusieurs éthique de chasse et je vie très bien avec les miennes.

P.s. : Je ne dit pas que je suis d'accord avec la façon de gérer du ministère. Je ne fait que discuter sur ma situation.

Je réponds vite fait car Madame Oldshot voudrait profiter du redoux pour faire une petite promenade dehors.

Je ne suis pas atteint de "trophéite aïgue". Ce que je dénonce c'est la rareté des trophées au Québec, qu'il s'agisse d'orignaux ou de chevreuils.

Un gestion productive des cheptels de cervidés vise à établir l'équilibres des sexes et à atteindre une pyramide d'âge appropriée.

A ces points de vue le Québec vit au Moyen-Age comparativement à certaines provinces canadiennes.

Nous tirons des bêtes beaucoup trop jeunes. En bien des endroits le "gros buck" (orignal ou chevreuil) ne sort pas indemne de la saison de chasse parce qu'il est plus fin que le jeune buck: la réalité c'est qu'il n'existe simplement pas...

La situation restera ainsi pendant longtemps car la majorité de nos chasseurs n'est formée ni à évaluer l'âge des animaux ni à présumer des conséquences de son prélèvement.

Le responsable de cet état de fait c'est le ministère qui n'a pas rempli son devoir de formation des chasseurs, et pour cause:

l'objectif qui lui est fixé n'est pas d'accroître les cheptels de cervidés, c'est d'accroître au maximum les jours-récréation (sic!) des chasseurs, en sorte de générer des Piastres en taxes et frais de séjour de toutes sortes.

De nos jours, si on souhaite se donner la chance de poser la mire sur un orignal ou un chevreuil adulte, le Québec est le dernier endroit où poser les pieds.

Pour réagir à ton annonce, je connais moi aussi quelques chasseurs qui ne consomment pas leur venaison. Souvent l'épouse dédaigne la "viande sauvage", de sorte que le pauvre diable qui ne sait pas plus cuisiner préfère donner la venaison en cadeau plutôt que l'abandonner sur place.

C'est clair que le ministère pourrait imprimer quelques recettes de gibier pour susciter de l'intérêt chez le public.

Concernant la perdrix j'en suis au même point que toi. J'en tire entre 8 et 12 par année en patrouillant le bord des chemins de terre en automobile. Bref, je fais comme tout le monde et j'ai renoncé à me racheter un chien d'arrêt comme jadis parce que je ne saurais de toute manière pas où le faire chasser.

Je ne chasse plus la bécasse depuis des lustres et je n'ai plus tiré de lièvre d'Amérique depuis longtemps. D'ailleurs si tu relis mes lignes tu verras que je déplore l'impossibilité de chasser les petits gibiers.

Il existe des solutions à tous ces problèmes, sauf qu'il n'y a au ministère ni la volonté, ni la créativité, ni l'audace pour secouer les vieilles habitudes et sortir des sentiers battus.

A ce soir les Amis...


Dernière édition par oldshot le Dim 23 Nov 2014 - 17:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
El_chasseur
Nouveau / Newbie
Nouveau / Newbie


Masculin
Nombre de messages : 54
Localisation : Montréal
Emploi : Vente, conseil, études
Loisirs : Chasse, pêche, musique, moto...
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: L'heure de la retraite de la chasse au grand gibiers va sonner.   Dim 23 Nov 2014 - 17:23

Le Ministère par ci, le Ministère par là... Comme dans bien d'autres domaines, je crois qu'il est toujours facile de blâmer notre bon gouvernement provincial. Et nos parents eux? Quelle éthique de chasse a t-elle été transmise à ceux dont les parents chassaient?
Revenir en haut Aller en bas
oldshot
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth


Nombre de messages : 3119
Age : 69
Localisation : Saint-Georges
Emploi : conteux d'histoires de chasse
Loisirs : safaris sur les lignes du Maine
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: L'heure de la retraite de la chasse au grand gibiers va sonner.   Dim 23 Nov 2014 - 17:47

El_chasseur a écrit:
Le Ministère par ci, le Ministère par là... Comme dans bien d'autres domaines, je crois qu'il est toujours facile de blâmer notre bon gouvernement provincial. Et nos parents eux? Quelle éthique de chasse a t-elle été transmise à ceux dont les parents chassaient?

Alors-là, permets moi de dire ceci: la vieille génération des québécois (que j'ai connue...) était autrement généreuse et accueillante que sa descendance actuelle!

Jusque vers le milieu des années 80 il suffisait de demander poliment la permission de passer et de chasser. J'ai fait la connaissance de gens extraordinairement gentils pendant ces années-là. Quand tu avais assez de reconnaissance pour leur laisser une couple de perdrix ou de lièvres avant de repartir tu étais le bienvenu pendant des années.

Aujourd'hui soit on te reçoit comme un emmerdeur, soit on te demande combien tu es disposé à payer. Au pire des cas on te vire comme un malpropre.

Pour moi la question est réglée: je loue mon terrain de chasse et je le barricade. Je fais sentir ma présence à l'année longue, et si un braconnier voulait s'y aventurer je n'hésiterai pas à le balancer avec preuves à l'appui, même si je suis conscient que c'est pincer la corne d'un boeuf car ce genre de personnage est en général incorrigible.

Reste que je sais parfaitement qu'il est impossible de gérer un harde d'animaux à la grandeur d'un lot de 40 hectares (100 acres) et que les chevreuils que j'observe fréquentent au moins les 4 lots voisins. Je ne parle même pas des orignaux qui voyagent dans beaucoup, beaucoup plus grand.

La solution à terme serait de former des blocs de chasse de 10 lots contigus et de leur attribuer des quotas de prises. Nous en sommes très loin tellement l'ambiance entre voisins est à l'intolérance réciproque...
Revenir en haut Aller en bas
Indiana Jaune
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth


Masculin
Nombre de messages : 4459
Localisation : Cantons de l'est
Loisirs : Saxophone
Date d'inscription : 21/12/2010

MessageSujet: Re: L'heure de la retraite de la chasse au grand gibiers va sonner.   Dim 23 Nov 2014 - 18:02

Si tu fais ça les chevreuils vont proliférer.
Ensuite les agriculteurs vont se plaindre des pertes à cause de la surabondance de chevreuils.
Et là le ministère dans son infinie sagesse va leur permettre d'en abattre 6 par an pour rééquilibrer la population. C'est ce qu'ils ont fait ici à Fitch Bay, il y a trois quatre ans.
Revenir en haut Aller en bas
oldshot
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth


Nombre de messages : 3119
Age : 69
Localisation : Saint-Georges
Emploi : conteux d'histoires de chasse
Loisirs : safaris sur les lignes du Maine
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: L'heure de la retraite de la chasse au grand gibiers va sonner.   Dim 23 Nov 2014 - 19:20

Les quotas (ou "plans de tir") servent justement à maintenir l'équilibre entre les capacités du milieu à soutenir une population X de cervidés et le nombre de cervidés tolérables sur ce territoire.

Au Québec il existe plusieurs impondérables qui compliquent la donne:

1) la présence des prédateurs (ours/ coyote/ loup) est inégale en temps, en lieux et en nombre.

2) un grand nombre d'animaux trouvent la mort dans des accidents de la route.

3) les températures et précipitations hivernales sont imprévisibles, or nous savons d'expérience passée qu'un seul hiver très enneigé peut causer la disparition de la moitié du cheptel québécois de chevreuils.

Il faut par conséquent relancer la recherche et mettre au travail une nouvelle génération de biologistes qui nous fournira les outils nécessaires pour gérer la croissance optimale du cheptel de cerfs de Virginie au Québec.

Il faudrait créer à titre expérimental des unités de gestion régionales.

Des quotas de tir (X biches, X faons, X cerfs) seraient attribués à chaque unité de gestion.

Les chasseurs devraient être des partenaires actifs et motivés. Les prélèvements seraient effectués sur une période plus longue, mettons du 15 août au 15 octobre pour les biches et faons, et du 15 octobre au 1er décembre pour les cerfs mâles des classes B et C ci-dessous.

Des critères de tir devraient être établis pour les cerfs mâles. On pourrait envisager 3 classes de cerfs mâles à tirer:

A) daguet
B) cerfs de moins de 3 ans
C) cerfs de plus de 5 ans

Le choix des "engins" (arc, arbalète, fusil à poudre noire ou carabine à poudre sans fumée d'un calibre de 6 mm minimum) devrait être entièrement laissé au chasseur individuel.

La surveillance de la chasse devrait être placée sous la responsabilité collective des chasseurs. Un nombre X de gardes-chasse provinciaux devrait être affecté en permanence à chaque unité de gestion afin de prévenir le braconnage et de veiller à la réalisation correcte des plans de tir.

Ce mode de gestion imposerait la mise en commun des lots chassés et leur accès à tous les ayants -droits.

Des journées de chasse exclusives au petit-gibier pourraient être décrétés dans chaque unité de gestion. A l'occasion de ces journées de chasse les ayants-droits pourraient inviter des chasseurs de l'extérieur.

La réalisation des plans de tir aurait un caractère obligatoire afin d'éviter les surpopulations d'animaux qui entraînent le cortège actuel d'accidents de la route impliquant les cervidés.

Etc...etc...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'heure de la retraite de la chasse au grand gibiers va sonner.   Aujourd'hui à 0:45

Revenir en haut Aller en bas
 
L'heure de la retraite de la chasse au grand gibiers va sonner.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Quand sonne l'heure de la retraite
» Action de Chasse au Gros Gibiers.
» La chasse au grand gibier à l'origine de 53 % des accidents
» Retraite
» Mes sorties, Pirsch Affût - Saison de chasse 2010/2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXTREME PRECISION :: LE CAMP / HUNTING LODGE :: Général / General-
Sauter vers: